> > >

Apple s'excuse pour le bug de FaceTime et reporte la correction à la semaine prochaine.

Bestforfait le
actualité Apple s'excuse pour le bug de FaceTime et reporte la correction à la semaine prochaine.

Apple Inc s'est excusé d'un bogue qui permettait aux utilisateurs de son service de vidéo-chat FaceTime d'écouter les personnes qu'ils avaient contactées avant même que la personne ait accepté ou rejeté l'appel.

Le fabricant de l'iPhone a déclaré qu'il avait corrigé la faille sur ses serveurs et va déployer une mise à jour du système d'exploitation iOS d'Apple la semaine prochaine.

"Nous nous excusons sincèrement auprès de nos clients qui ont été touchés par cette faille de sécurité et de tous ceux qui s'inquiétaient de ce problème", a déclaré Apple dans un communiqué publié dans plusieurs médias.

"Nous apprécions la patience de tout le monde alors que nous complétons ce processus."Apple, basé à Cupertino, en Californie, a atténué le problème lundi en désactivant à distance Group FaceTime, mais devra publier la mise à jour du logiciel pour qu'il fonctionne à nouveau correctement sans le bug. Apple a déclaré à l'époque qu'une mise à jour serait disponible cette semaine. Le bogue était une mauvaise presse pour Apple, qui a fait de la confidentialité et de la sécurité des arguments de vente clés pour ses appareils.

A une époque où les entreprises technologiques font l'objet d'un examen de plus en plus attentif pour les violations de la vie privée, les responsables New-Yorkais se sont emparés de la divulgation d'Apple et ont déclaré qu'ils enquêteraient sur le fait que l'entreprise n'avait pas averti les consommateurs du bogue et de sa lente réaction à corriger la faille.

Tim Cook, PDG d'Apple, critique régulièrement les sociétés Internet pour avoir suivi les activités numériques des gens à des fins publicitaires. Pourtant, Apple prend chaque année des milliards de dollars de publicité à l'entreprise Google, qui est basée sur l'exploitation des données personnelles pour la publicité.

Pendant des années, Apple a permis aux développeurs d'applications externes d'accéder, de stocker, de partager et de vendre les données de contact des utilisateurs, souvent sans le consentement de ces personnes. Apple a tranquillement comblé cette lacune l'année dernière.

Les appels de groupe FaceTime ont été une caractéristique clé de la mise à jour logicielle de l'iOS 12 de l'automne dernier, qui est fournie avec les derniers iPhones et iPads.




Source : www.bloomberg.com



lire les commentaires

Les commentaires


Aucun avis actuellement, soyez le premier à en laisser un
Ajouter un avis

Ajouter un commentaire










Les forfaits